Il y a 232 ans, le 14 juillet 1789 des femmes et des hommes décidaient de prendre leur destin en main. Face à l’oppression d’une monarchie qui l’écrasait de tout son poids, le peuple français s’est soulevé pour exprimer son désir de liberté.

J’étais ce14 juillet à Savenay, avec le Maire Michel Mézard, des élus de la municipalité, les anciens combattants et les présidents d’associations, pour commémorer la Fête nationale.

Célébrer la fête nationale, c’est rendre hommage à tous ceux qui sont morts, tombés au champ d’honneur. Nous devons nous souvenir de leurs sacrifices. Notre reconnaissance à l’égard de ceux qui se sont battus pour préserver nos libertés est éternelle.

Célébrer la fête nationale, c’est aussi honorer nos concitoyens engagés pour assurer notre sécurité. Je veux témoigner toute ma reconnaissance à nos forces armées, aux gendarmes, aux policiers et aux pompiers.

Célébrer la fête nationale, c’est aussi mettre à l’honneur notre République. Notre République, c’est l’émancipation de tous grâce à l’école, c’est la protection sociale, c’est aussi la démocratie.Nous qui célébrons aujourd’hui la République et le vivre ensemble, gardons à l’esprit que la vaccination de tous est une illustration très concrète de la cohésion sociale. C’est l’engagement des uns pour protéger les autres.