La Défenseure des droits a rendu public, ce mardi 4 mai, un rapport sur les droits fondamentaux des personnes âgées accueillies en EHPAD. Audrey Dufeu, Députée de la Loire-Atlantique et auteure d’une proposition de loi visant à améliorer les droits des personnes âgées, soutient les mesures proposées par la Défenseure des droits et souhaite une accélération de leur déploiement pour la reconnaissance des droits des personnes âgées.

« Je dénonce les discriminations et atteintes aux libertés depuis le début de mon mandat ! Je salue l’alerte de la Défenseure des droits, ensemble on sera plus fortes ! »

Dans son rapport, la Défenseure des droits fait 64 propositions visant à garantir les droits fondamentaux des personnes âgées en EHPAD. Ces propositions viennent s’ajouter à celles déjà formulées par le Conseil consultatif national d’éthique sur les EHPAD ou encore les travaux de la Députée Audrey Dufeu sur les discriminations liées à l’âge et les droits de la personne âgée. 

La Députée de la Loire-Atlantique, missionnée en 2019 par Edouard Philippe sur les discriminations des personnes âgées, réagit positivement à ces nouvelles propositions.

« Cela fait déjà plusieurs années que celles et ceux qui travaillent sur les droits de la personne âgée font les mêmes constats. Nous formulons des propositions qui vont dans le même sens.  Il faut accélérer ! Les discriminations et entraves aux libertés des personnes âgées ne peuvent plus continuer. »

La Députée a déposé une proposition de loi en mars 2021 dont le premier chapitre est dédié à la protection des droits des personnes âgées. Elle est cosignée par 110 députés de la majorité. Elle rappelle aussi que de nombreuses mesures n’ont pas besoin d’évolution du cadre législatif pour être mises en place.