Ce mardi 24 novembre, la proposition de loi Sécurité Globale est votée à l’Assemblée nationale. La députée Audrey Dufeu explique pourquoi il est important de voter cette loi.

Protéger les policiers des appels à la haine sans restreindre la liberté d’information.

« Je voterai pour ce projet de loi. Nous n’interdisons pas la liberté d’informer. Les journalistes et les citoyens pourront filmer et diffuser des vidéos de policiers quand l’objectif est d’informer. La liberté d’information est nécessaire à notre démocratie de notre pays comme l’a encore rappelé Christophe Castaner dans une tribune publiée ce matin.
En revanche, la diffusion d’images qui visent directement à nuire aux policiers, doit être sanctionnée. Il n’est pas normal que des policiers, des gendarmes, parfois même leurs proches soient menacés de mort parce qu’ils appartiennent aux forces de l’ordre. L’attentat de Magnanville sur deux fonctionnaires de police devant leur enfant de trois ans est une conséquence des appels à la haine envers leur profession. Ce texte renforce considérablement leur sécurité car nous nous devons de protéger ceux qui nous protègent.

Audrey Dufeu 24/11/2020