Revue de presse santé

Souvenez-vous de la loi portée en 1991 par Claude Evin, alors député de Saint-Nazaire, régulant la publicité pour l’alcool. Dans le prolongement de cette action, je suis résolue à lutter contre les effets néfastes de l’alcool au cours de mon mandat.

Je travaille ainsi sur une proposition de loi dont le but est de prévenir la consommation excessive d’alcool chez les jeunes. Cet exercice s’inscrit dans une démarche de dialogue avec divers agents : médecins, universitaires, chercheurs, mutualistes et donc parlementaires.

Rappelons que l’alcool est le premier facteur responsable de décès sur la route chez les 18-24 ans. Il est par ailleurs à l’origine de nombreux cancers. L’alcoolisation peut présenter des risques de dangers : violences, rapports sexuels non consentis ou non protégés. Enfin, sur le long terme, une consommation précoce facilite le développement d’addictions ou d’abus.

Nous devons donc contribuer à prévenir ces risques, afin de converger vers des pratiques plus raisonnables.

N’hésitez pas à trouver davantage d’informations sur mon action via les articles suivants :

☑️ http://www.jim.fr/en_direct/pro_societe/e-

docs/la_croisade_dune_deputee_contre_les_mefaits_de_lalcool_176089/document_actu_pro.phtml

☑️ https://www.essentiel-sante-magazine.fr/sante/prevention/comment-lutter-contre-alcoolisation-excessive-des-jeunes

Débat parlementaire sur les déserts médicaux

Le 31 janvier 2019 s’est tenu un débat majeur à l’Assemblée Nationale à propos des déserts médicaux. En effet, nous avons examiné la proposition de loi de Guillaume Garot sur ce sujet.

Lors de la discussion générale et la défense des deux amendements que j’ai portés au nom du groupe La République En Marche, j’ai défendu le rôle de relais des parlementaires entre les territoires et les administrations publiques.

Par ailleurs, j’ai insisté sur la responsabilisation des conciliateurs des caisses primaires d’assurance maladie. Ils doivent être plus actifs pour aider les patients qui en font la demande afin de trouver un médecin traitant dans des délais justes.

Enfin, la lutte contre les déserts médicaux devra passer par une transformation globale de notre système de santé et de l’offre de soins, avec les soignants et pour les patients.

N’hésitez pas à consulter mon profil sur le site de l’Assemblée Nationale pour voir davantage d’extraits : http://www2.assemblee-nationale.fr/deputes/fiche/OMC_PA720046

Ouverture de la réunion parlementaire sur la consommation excessive chez les jeunes.

Très heureuse d’avoir pu ouvrir hier la rencontre parlementaire sur le thème de l’alcool et notamment sa consommation excessive chez les jeunes.

Suite à un diagnostic local dans ma circonscription avec les personnels soignants, les associations et les forces de l’ordre, je suis consciente de la nécessite d’agir pour faire évoluer nos politiques publiques de prévention de l’alcoolisme.

Merci à Nicolas Prisse (Président de la MILDECA), Nicolas Simon (Président de l’ANPAA), Michel Reynaud (Président du Fonds Actions Addictions), Karine Gallopel-Morvan (École des hautes études en santé publique), Stéphane Junique et Isabelle Hebert (Groupe VYV) pour leurs interventions et leur expertise.

Plus d’informations sur :
– MILDECA : https://www.drogues.gouv.fr/
– ANPAA : https://www.anpaa.asso.fr/
– Fonds Actions Addictions : https://www.actions-addictions.org/
– Ecole des hautes études en santé publique : https://www.ehesp.fr/
– Groupe VYV : https://www.groupe-vyv.fr/