“Cette polémique sur la sémantique utilisée est surtout un moyen pour ceux qui s’en offusquent de ne pas dénoncer le vrai problème.

Aujourd’hui, les personnes qui assument et qui continuent de ne pas se vacciner sont responsables et comptables de l’embolisation des hôpitaux et de la mise en danger de la vie des plus fragiles.

Le Président a tout simplement dit tout haut ce que la plupart des français pensent tout bas et partagent en famille.

Je trouve au contraire plutôt rassurant d’avoir un Président qui soit capable d’échanger avec des citoyens sur son cap sanitaire sans langue de bois.

Il a tout mon soutien et j’espère vivement que nous pourrons voter rapidement le passe vaccinal en hémicycle cet après-midi.”

https://www.saintnazairenews.fr/…/saint-nazaire-la…