Ils étaient 398 310 enfants au cœur des violences conjugales en 2019 selon le Haut Conseil à l’Egalité, et ils sont les grands oubliés de la lutte contre ces violences

Comment agir pour mieux les protéger ?

Je porte aux côtés de Marie Tamarelle-Verhaeghe la proposition de loi visant à protéger les enfants exposés aux violences au sein du couple qui place l’intérêt de l’enfant au-dessus du principe de coparentalité et reconnaît l’enfant comme victime des violences conjugales.