Riches échanges cet après-midi au colloque organisé par la Haute autorité de santé sur l’expertise scientifique face aux crises. Avec Dominique Le Guludec, présidente de la Haute autorité de santé, la sénatrice Catherine Deroche et les universitaires Henri Bergeron et Olivier Borraz, nous avons plus particulièrement discuté sur l’organisation de l’expertise pendant la crise. 3 points sont pour moi à retenir:

Il faut renforcer les moyens humains et financiers des agences pour garantir la disponibilité de l’expertise

Lutter contre la remise en cause de la parole scientifique grâce à plus de transparence et de participation citoyenne

L’Etat doit développer une approche plus transversale des crises et des grands défis sociétaux