La députée avait écrit un premier courrier en novembre 2020 pour obtenir un « renforcement des effectifs » du commissariat. Elle évoquait notamment « la nuit, où une seule patrouille en place est très souvent mobilisée pour des ivresses sur la voie publique et des violences intrafamiliales ». Dans un courrier daté du 22 janvier 2021, elle demande au ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin de réexaminer la situation des effectifs du commissariat de police de Saint-Nazaire.
Retrouvez l’article sur le sujet dans Ouest France.