Suite aux annonces du Président de la République, le Premier Ministre Jean Castex était ce jeudi 29 octobre devant le Parlement (Assemblée et Sénat) pour préciser les contours de ce re-confinement national.

Notre majorité a voté ce re-confinement. En voici les grandes mesures.

Les établissements scolaires restent ouverts

Dès la rentrée de lundi, un protocole sanitaire sera renforcé pour assurer la protection de tous :

  • Port du masque dès 6 ans
  • Pour l’enseignement supérieur : tout se fera à distance excepté si besoin pour des travaux pratiques en respectant strictement les gestes barrières.

L’activité économique

  • Le télétravail doit être massif 5 jours sur 5 dans le secteur privé
  • Dans l’administration publiques : toutes les missions qui peuvent être réalisées à distance doivent pratiquer le télétravail 5jours/5
  • Les marchés alimentaires pourront restés ouverts sauf décision préfectorale.
  • Pour les missions qui ne peuvent pas être télétravaillées : attestations dérogatoires (BTP, usines, agriculture, postes, guichets de service public, sport et compétition professionnels, culture : travail préparatoire au spectacle)

Les établissements frappés de fermeture administrative

  • Des mesures de soutien exceptionnelles reconduites et amplifiées : ils bénéficieront d’aides via le fonds de solidarité, exonérations de charge, prêt garanti par l’Etat
  • Ce mercredi, un Projet de Loi de Finances Rectificative n°4 sera présenté par le Gouvernement avec une enveloppe de 20 milliards d’euros pour financer ces mesures de soutien et d’accompagnement.

La Toussaint

  • Les fleuristes pourront restés ouverts jusqu’à dimanche soir pour la Toussaint.
  • Les visites aux défunts sont possibles, les cimetières resteront ouverts.

Réévaluation de la situation

  • Tous les 15 jours le dispositif pour préparer l’échéance du 1er décembre sera réévaluer. Afin de mieux tester et mieux protéger et vivre avec ce virus jusqu’à ce que la science nous permette d’en venir à bout.