L’ambition du PLF 2021 est :

  • d’assurer, grâce au Plan France Relance, le retour au niveau d’activité d’avant-crise d’ici à 2022 ;
  • de financer des investissements pour innover, moderniser et transformer le modèle économique et social rendu plus compétitif et durable.

Un plan vert au service de la relance économique

Avec la présentation de l’impact environnemental des dépenses budgétaires et fiscales,  la France est le premier pays au monde à présenter un budget vert.

Plusieurs mesures soutiennent cette ambition pour la transition écologique, assurée par30 Md € d’investissements en faveur de :

  • la rénovation énergétique des bâtiments publics et privés ;
  • la décarbonation de l’industrie ;
  • la transition agro-écologique de notre système agricole et alimentaire ;
  • le développement de la filière hydrogène vert, de l’économie circulaire, de la mobilité verte et du développement des infrastructures adaptées.

Au service de l’innovation, de la modernisation et la transformation de la France

L’objectif est de renforcer la compétitivité et l’indépendance de l’appareil productif par :

  • une baisse importante et pérenne des impôts de production ;
  • le renforcement des fonds propres et des solutions de financement des entreprises ;
  • le soutien à l’innovation, à la transition numérique des entreprises et à l’export ;
  • des investissements au service de la souveraineté technologique de la France.

Au service d’une cohésion sociale et territoriale

La crise du Coronavirus ne doit pas accentuer les inégalités. Le Gouvernement entend ainsi accompagner le retour à l’emploi des publics les plus fragiles. Le Plan France Relance aidera également les jeunes à trouver leur place et soutiendra les ménages les plus précaires sur l’ensemble des régions.

Le pilotage responsable des finances publiques doit contribuer à atteindre ces objectifs, notamment par la stabilisation de l’emploi public, la recherche d’efficacité de la dépense et la transformation de l’action publique – avec la modernisation de la politique du logement ou une meilleure gestion de la politique de l’apprentissage.