Au lendemain des annonces du Gouvernement pour la modernisation et la diversification de la filière aéronautique, la députée Audrey Dufeu rencontrait hier le directeur général de l’entreprise Rabas Protec, sélectionnée pour bénéficier d’une subvention de l’Etat.

Audrey Dufeu engagée sur le sujet du Chrome VI depuis 2017.

Engagée depuis le début de son mandat contre les effets sur la santé des risques industriels, la députée Audrey Dufeu avait alerté en 2017 le Gouvernement sur le Chrome VI. Elle l’avait questionné sur le développement d’alternatives plus respectueuses de l’environnement et de la santé des habitants de son territoire.
France Relance traduit l’engagement du gouvernement dans le verdissement de l’économie à travers l’attribution de financements pour transformer l’industrie. Il prévoit également d’anticiper la transformation des secteurs les plus en difficulté, dont l’aéronautique très présent dans le bassin nazairien, pour faire face et s’adapter aux enjeux de demain.
Le soutien du Gouvernement au projet de Rabas Protec va dans ce sens. Il va permettre à l’entreprise d’investir dans de nouvelles lignes qui vont lui permettre de diversifier son activité et ainsi préserver les emplois et le savoir-faire de l’entreprise. Ces nouvelles lignes de traitement n’utiliseront pas de Chrome VI.

« L’entreprise Rabas Protec va se diversifier, grâce au soutien de l’Etat, pour faire face aux enjeux de demain. L’Etat est dans son rôle lorsqu’il accompagne la transformation des entreprises, tout en restant attentif à l’impact des activités sur l’environnement et les habitants du territoire. »

Audrey Dufeu