Mon interview au Salon des seniors : “Il faut travailler sur la prévention en amont du vieillissement qui ne doit pas être vécu comme une fatalité mais comme un parcours de vie, une chance !”