Le désenclavement ferroviaire, maritime et aérien de notre circonscription est une des priorités de mon mandat

Paris à 2H de Bordeaux et à 1H30 de Rennes ! Ces repères temporaux sont autant d’incitations au développement économique de ces bassins.

Saint-Nazaire est aujourd’hui à plus de 3H de Paris! Et le nombre de trains directs ne cesse également de diminuer. Les correspondances complexifient l’attractivité de notre bassin pour les investisseurs, touristes et travailleurs itinérants.

La politique actuelle d’aménagement du territoire ne doit pas seulement profiter au tourisme de la presqu’ile. Nous avons ici un véritable enjeu d’aménagement du réseau ferroviaire autour de la ville de Saint-Nazaire qui constitue un bassin d’emplois non négligeable pour la région.

Les enjeux sont importants, il s’agit de la mobilité professionnelle, de l’attractivité économique de notre territoire et de l’environnement. Le désenclavement ferroviaire, maritime et aérien de notre circonscription est une des priorités de mon mandat. Je souhaite suivre ce chantier de près, pour structurer et développer notre territoire.